A l'heure actuelle, l'auteur de ces lignes n'est pas encore vacciné.

Flashback en février 2020. Le covid arrive de Chine et frappe à la porte de l'Europe. Plus de questions que de réponses. Et pourtant la porte parole du gouvernement est pleine de certitudes : selon le gouvernement, le masque ne sert à rien... Après le nuage de Tchernobyl qui, d'après les autorités françaises de l'époque, s'était arrêté à la frontière, nous voici en présence d'un mensonge d'état. Rien de moins.

Examinons maintenant quelques drames de la recherche et de la médecine :

- affaire du sang contaminé (années 1980)

- scléroses en plaques suite au vaccin contre l'hépatite B (années 1990).

La médecine et la recherche sont-elles infaillibles ? La réponse est non.

 

Les "vaccins" actuels (Pfizzer, Moderna) contre le covid s'appuient sur une nouvelle technique : l'ARN messager. Il n'y a pas de recul à long terme de l'impact de cette technologie sur les humains. Il est clair que  le vaccin permet de limiter les effets négatifs du covid. Par conséquent, il est un outil intéressant contre le covid.

Faut-il pour autant le rendre obligatoire?

Compte tenu:

1 - de l'absence de fiabilité des gouvernements sur des sujets scientifiques dans des contextes de crise

2 - de l'absence de certitude d'absence de nocivité à long terme des vaccins ARN

3 - des quelques décès intervenus juste après la vaccination et pour lesquels la cause vaccinale ne peut pas totalement être écartée

=> il peut être compréhensible de souhaiter ne pas vouloir être vacciné avec les traitements ARN à partir du moment où une autre voie est possible pour éviter la propagation et la contamination par le virus.

Laquelle?

Respecter scrupuleusement les gestes barrières. Disposer systématiquement d'un masque (idéalement d'un masque FFP2) en présence de monde. Ne pas enlever son masque dans des endroits clos dans lequels d'autres individus sont suceptibles d'enlever également leur masque.

Concrètement, au quotidien, ce n'est pas si compliqué. Il s'agit de garder son masque à l'extérieur de chez soi dans les endroits clos. Déjeuner dans les espaces extérieurs ou bien dans votre bureau si il est aéré et que vous êtes le seul susceptible d'y enlever votre masque.

Les moments de convivialité (apéro...) doivent avoir lieu dehors.

C'est contraignant en effet mais cela permet d'éviter d'être contaminé lorsque l'on est pas vacciné. Et lorsque l'on est rigoureux, cela fonctionne bien.

Rendre le vaccin ARN obligatoire, c'est potentiellement condamner à mort certains qui pourraient pourtant, en étant rigoureux, se protéger et protéger les autres du covid. 

Par conséquent, c'est donc l'éthique qui interdit de rendre la vaccination obligatoire avec la technologie ARN.

Plusieurs entreprises travaillent actuellement sur un vaccin à virus inactivé (technique usuelle des vaccins). On peut notamment citer l'entreprise Valneva, basée à Nantes, qui a reçu pour son futur vaccin des commandes conséquentes à destination de l'Angleterre. La technique des vaccins à virus inactivé est une technique fiable et éprouvée pour lequel l'auteur de ces lignes serait prêt à franchir le pas pour se faire vacciner...

 

hernie21@politis21.fr