Chers tous,

Ou est donc passé la gauche que j'aimais? Celle qui se battait pour les travailleurs. Celle qui faisait preuve d'impertinence. Celle qui faisait aimait creuser les sujets.

Je suis pour l'émancipation, pour la justice sociale, pour la liberté et l'égalité. Je respecte les autres, quelque soit leur couleur et leur religion. Cela fait-il de moi un raciste? Non. Je pense que Zemour a raison sur certains de ses diagnostiques. Cela fait-il de moi un extrémiste de droite? Non plus. 
 
Et lorsque j'entends l'interview de Timsit ce matin du 4 novembre 2021 sur France Inter, je suis désespéré. Réécoutez là bien, et essayez de comprendre.  Cette interview est un scandale.

Vous, Nicolas Demorand, animateur de la matinale de France Inter, affirmez que les individus qui composent l'extrême-droite sont forcément racistes (35% d'après vous). Faute professionnelle. Si beaucoup d'individus votent pour l'extrême droite, c'est justement parce que la gauche a abandonné le peuple. Depuis longtemps.

Timsit indique qu'au cours de ses spectacles, il pourra être amené à se moquer de tous, sauf des musulmans. Autrement dit, l'humoriste vient de dire qu'il va se censurer, sur une des radios les plus suivies de France, à une heure grande écoute. Aucune réaction de votre part Nicolas Demorand. Faute professionnelle. Le rouleau compresseur de l'islamisme est passé par là. La liberté d'expression, l'esprit critique, l'humour trépassent là où les nouveaux collabos de l'islamisme sévissent.

La liberté d'expression est un trésor. Tout le monde a droit à la parole. La seule chose vraiment importante que l'on est en droit d'attendre d' un journaliste au cours d'une interview : c'est de questionner les zones de flou. 

Chicanerie et superficialité, voilà ce qu'est devenu, depuis quelques années, la matinale de France Inter.

Et ce type d'événements se reproduit sur différents plateaux. FO Giesbert, ancien éditorialiste du Point, s'est fait notifié au cours de l'emmission "C ce soir" qu'il était blanc. La présentatrice de l'émision ne remarque même pas qu'elle est en train de mettre en oeuvre les mécanismes du racisme pendant son émission.

Oui cela pose des problèmes si pour une part trop importante de la population certains sujets ne peuvent plus être abordés, même sous la forme de l'humour. C'est l'ADN de notre démocratie qui est en jeu. 

Les nouveaux collabos de l'islamisme et du wokisme n'obtiendront qu'une chose : réduire la France en miette. Un seul mot d'ordre : la résistance.